Book Face ,Toutes les définitions :

À quel point peut-il être compliqué de prendre une photo d’une couverture de livre dans le but de la publier sur Instagram? Assez compliqué, en particulier pour ceux qui essaient de créer une image dans ce que l’on appelle désormais le style «book face».

Origine anglaise de Book Face

Pour remonter à ses origines alors il nous faudra diviser cette expression en deux, “book”, le livre et “face”, le visage.

Une fois que vous avez décodé cela, vous avez la définition du “bookface”, qui est un portrait photo réalisé en plaçant un livre devant une partie de son visage.

Traduction du mot Book

 C’est une longue composition littéraire écrite ou imprimée ; la lecture d’un bon livre ; les livres de référence ; les livres à couverture rigide et les livres de poche. Il se traduit en français littéralement par LIVRE.

Traduction du mot Face

C’est la partie avant de la tête qui, chez l’être humain, s’étend du front au menton et comprend la bouche, le nez, les joues et les yeux ou le visage comme moyen d’identification. Il se traduit en français littéralement par  FACE ou encore VISAGE.

Sens de Book Face

C’est  un portrait photo réalisé en plaçant un livre devant son visage pour en obtenir un résultat homogène de la photo finale de telle sorte que le livre et la personne ne face qu’un. Le bookface consiste à aligner stratégiquement votre visage ou une autre partie du corps à côté d’une couverture de livre qui présente une partie du corps correspondante, de sorte qu’il apparaît une fusion entre la vie et l’art. Les bibliothécaires et autres amoureux des livres postent ces photos chaque semaine sur des applications visuelles comme Instagram, en utilisant la légende #BookfaceFriday. Cette mini-tendance donne un coup de fouet à la présence numérique d’institutions qui sont, par définition, des pourvoyeurs d’informations analogiques.

Pour un bookface réussi, il faut jouer au maximum avec le visage représenté sur la couverture, les détails du livre et de l’environnement, ainsi que les couleurs et il faut tenter de respecter les proportions, pour que l’illusion fonctionne au maximum. 

Différence avec Facebook

A première vue on dira le que les deux termes sont identiques juste que l’autre a été inversé.

Mais par la suite on se rend compte qu’il s’agit de deux termes différents car BookFace est juste une tendance qui est devenue virale sur le web lancé par Morgan Holzer tandis que Facebook  c’est le réseau social le plus utilisé au monde. Avec plus d’un milliard d’utilisateurs, il est devenu un moyen de communication à part entière sur lequel on peut effectuer la messagerie, appel vidéo, publicité, etc.

Book face , une idée originaire du Sleeveface :

Histoire du mot Book Face

A l’origine, c’est à la New York Public Library que l’on doit cette nouvelle tendance qui émerge sous le hashtag #bookfacefriday. Déjà populaire depuis de nombreux mois aux Etats-Unis, en Angleterre et au Canada, le phénomène bookface arrive enfin en France.

Morgan Holzer a commencé à utiliser le hashtag #BookfaceFriday en août 2014, alors qu’elle était architecte de l’information à la bibliothèque publique de New York. Mme Holzer a déclaré qu’elle s’était inspirée du succès viral de Sleeveface, une même photo de couverture de disque créé par Carl Morris, un DJ au Pays de Galles.

 Le principe est simple, il suffit de se saisir d’un livre qui se prête au jeu (portait, bras, dos…) et de s’assurer que le livre soit dans la continuité de la personne.

Book Face, idée inspirée du Sleeveface

De son  sens le Sleeveface (également connu sous le nom de «LP Portraits») est une même photo participative qui consiste à placer une pochette de disque devant son visage et à prendre une photo de profil, qui révèle un «visage hybride» du sujet et de la personne célèbre représentée sur la couverture en vinyle. De cette première idée que découle celle du bookface car la différence est le vinyle a été change par le livre. Il y a 10 ans, le Sleeveface faisait son apparition créant le Buzz sur les réseaux sociaux. Transposant aux couvertures de livres ce qui se faisait sur les pochettes de disques, La librairie la New York Public Library, Mollat de Bordeaux a mis à l’honneur cette pratique et les établissements scolaires se sont lancés dans cette aventure.

Pays qui pratiquent le Book Face

Etant devenu virale certaine pays le pratiquant se sont accommode a cette tendance comme le cas de la France par le biais d’un concours de BookFace organisé par le Service culturel de l’ambassade de France en Chine, en collaboration avec le réseau des Alliances Françaises de Chine et DDP diffusion qui s’est achevé par une participation massive qui a eu un succès avec des lauréats.

Le pays de l’Oncle Sam étant son fondateur a vu des réalisations comme celui-ci : un projet de bookface particulièrement ambitieux peut exiger un effort d’équipe. Les employés de la bibliothèque publique de Burlingame en Californie ont enrôlé six personnes pour prendre 50 clichés en 20 minutes pour une triple image de livre comportant trois titres mystérieux. La photo – montrant les visages des gens qui se transforment en couvertures de «Guilt by Association» de Marcia Clark, «Devious» de Lisa Jackson et «Dead Until Dark» de Charlaine Harris – a généré près de 150 likes sur Instagram, soit près de trois fois la publication moyenne de la bibliothèque.

Réalisation Tutoriel d’un Book Face

Donc tout le monde suit  l’actualité (Facebook, Instagram, Twitter) et vous avez aperçu des  incroyables #bookface et vous vous demandez probablement « Comment faire avec ces ingénieuses, des moyens créatifs pour faire face à de fusion avec la couverture du livre?

Première étape: choisissez un livre
Maintenant, c’est de loin la partie la plus délicate. Le livre doit avoir un visage (ou une partie du corps) reconnaissable qui est approprié à utiliser. Le visage ne peut pas être plus grand que celui de la vie réelle, ou les proportions ne peuvent pas être fixées en utilisant la profondeur de champ (nous y reviendrons plus tard). Cela aide également si la photo n’est que partielle et que la partie manquante de ce visage peut être alignée avec la vôtre; comme la bouche sur le livre en haut pour que vous puissiez le faire apparaître vous-même, ou le front en bas pour couvrir le vôtre.

Deuxième étape: choisissez un modèle
Parfois, il est utile d’avoir un modèle qui ressemble à la personne sur le livre, parfois c’est beaucoup plus drôle si ce n’est pas le cas, utilisez votre propre sens de l’humour pour juger cela avec sagesse. Cela aide si cette personne est disposée car à l’étape suivante, il peut être crucial qu’elle reste très immobile.

Troisième étape: prenez la photo
Parfois, vous pouvez avoir besoin d’un assistant pour tenir le livre entre vous et votre modèle, parfois le modèle peut le tenir lui-même. Déterminer la meilleure distance entre le livre et le modèle peut être délicat, vous devez vous assurer que les parties du modèle et du livre s’alignent également, et si le visage du livre est plus petit, vous devrez le rapprocher de l’appareil photo. Obtenez-le assez grand pour fonctionner. (C’est pourquoi l’utilisation de la profondeur de champ ne fonctionnera pas comme nous l’avons mentionné à la première étape).À la fin de ces étapes, vous devriez avoir quelque chose qui ressemble à un BookFace !

Book Face , un concept marketing :

Définition Marketing et Webmarketing

Le marketing

Le marketing est l’art d’explorer, de créer et de fournir de la valeur pour satisfaire les besoins du marché par le biais de produits ou de services susceptibles d’intéresser les consommateurs. Le but du marketing est de créer de la valeur et d’attirer l’attention du client, générant des relations profitables pour les deux parties.

Le Webmarketing

Le webmarketing est encore appelé netmarketing, e-marketing ou cybermarketing. On l’associe plus souvent au marketing digital qui est sensiblement la même chose si on ne joue pas sur les mots.

Nous pouvons définir le marketing numérique comme le modèle commercial dans lequel Internet est utilisé comme plate-forme pour mener des actions promotionnelles, qui ont pour but de promouvoir des produits, des entreprises, des services ou des attributs de marque. Et cela implique l’utilisation d’appareils connectés à Internet et leurs fonctionnalités pour diffuser des messages marketing.

Les entreprises utilisent le marketing numérique dans les affaires depuis qu’Internet a commencé à être considéré comme la plus grande source d’informations au niveau mondial. Il s’agit d’une plate-forme pratique et accessible qui offre des opportunités concurrentielles aux entreprises de toutes tailles. La modalité, également appelée marketing Internet, diffère toujours par son ensemble d’outils, qui se réfèrent à bien plus que la simple navigation elle-même.

Buzz sur les réseaux sociaux grâce au book face

Le Buzz du “BookFace”  Cela ne vient pas du plan de communication, mais du plaisir du jeu des internautes. La toile a connu ce grand Buzz sur l’étendue de la planète depuis des années grâce à son prédécesseur le Sleevefacequi a su faire le sien pendant un bon bout de temps mais qui vient d’être détrôner par le nouveau roi du Buzz le BookFace.

Valorisation des livres et des auteurs

Valoriser le patrimoine écrit  depuis quelques décennies, et de façon plus visible depuis l’apparition du BookFace, c’est ce que tentent de faire les bibliothèques. Avec des livres et certains auteurs qui rencontrent certaines difficultés car une œuvre d’art est conçue d’emblée pour être vue. De nos jours la valorisation du livre et de l’écrit aura sans doute plus d’importance encore pour tous ces lieux physiques dont les lecteurs s’éloignent. Pourquoi ? La lecture publique connaît un rehaussement sensible dans tout le web ; les ventes on grimpait, la lecture de recherche en bibliothèque, paraît également encaisser l’effet de souffle de la progression explosive de l’usage du web. Faire en sorte qu’à travers ces vagues sur le web, la valorisation puisse être préservée, et que les nouveau-nés du web se sentent les continuateurs des vieux de la page… voilà l’objectif ! Alors, en ce sens, valoriser le patrimoine écrit, ce serait aussi lutter contre la fracture culturelle qui menace, à sa manière, l’édifice de la transmission.

Augmentation de la vente des livres dans les librairies

Depuis le lancement du compte en 2013, 300 « bookface » ont été diffusés sur le réseau social. «Cela ne part pas d’un plan de communication, pour rassurer les libraires, mais du plaisir du jeu.» Ces livres sont sélectionnés en fonction de la couverture du livre et sont souvent des livres neufs. En moins d’un mois, le nombre d’abonnés a doublé et dépasse désormais 38 400! “Nous ne pouvons pas en dire trop, nous savons que cela a été accepté par des sites Web influents.» De cette pub gagnante les ventes des livres ont grimpé car l’utilisateur de la toile se livre à ce défi qui est le BookFace.

L’exemple de la librairie Mollat

Plusieurs librairies se sont lance dans le mouvement du BookFace nous pouvons citer :

  • New York Public Library
  • la bibliothèque publique de Burlingame 
  • bibliothèque du sud de San Francisco 

Certains articles bénéficient de l’actualité, comme la publication par la bibliothèque du sud de San Francisco d’une biographie de Kate Middleton, «Kate: The Future Queen», à l’occasion de son 33e anniversaire. Certaines bibliothèques expérimentent des couches de faces de livres, dans lesquelles une couverture se nourrit d’une autre, comme le double livre tiré avec une tête de bovin sur le corps d’un chef, créé par le personnel de Beaverton, Ore.

Promotion des langues étrangères grâce au book face

Plusieurs auteurs sont mis en avant par ce mouvement  sur le web car les réalisateurs du bookface en majorité  ont pour objectif premier de faire partir du Buzz qui sévit sur le web lors de leurs différentes prises avec les livres sans tenir compte de l’enchainement que cela entraine  car Il existe plus de 7 000 langues dans le monde et les livres exhibés ne sont pas rédigés dans la même langue d’où une promotion linguistique à l’échelle mondiale sur la toile par les différentes internautes de chaque côté de la planète.